Société Français d'Anthropologie Visuelle

Anciennes actualités :

Avril 2017

Nouvelle acquisition dans notre catalogue : "LA VOIX DES TATUYOS", un film de Louis Bidou, Norman Tarhat et Adrien Bellay (2015, 52', coul.)

Patrice Bidou, anthropologue au CNRS confie à son fils les enregistrements shamaniques qu’il a recueillis il y a 40 ans au sein de la communauté Tatuyo en Amazonie Colombienne. Louis Bidou, son fils, accompagné de Norman Tarhat, organisent une expédition dans la forêt pour retrouver les descendants des shamans, et leur retourner ce fragment de leur patrimoine ancestral. Ils y découvrent un peuple qui s’organise de façon inédite pour conserver l’intégrité de son monde face à l’influence grandissante de l’extérieur. Pour sauvegarder les connaissances ancestrales et défendre leur autonomie sur leur territoire, les Indiens ont réinventé leur système de transmission du savoir en s’appropriant des méthodologies occidentales et en les adaptant à leur contexte.

Pour emprunter ce film, contactez-nous par mail sur info@sfav.fr ou par téléphone au 07 83 65 34 44
news
Mars 2017

La SFAV est heureuse de vous inviter à ses trois prochains rendez-vous printaniers. Soit trois occasions pour découvrir ou redécouvrir les films rares et peu distribués en France que la SFAV a acquis depuis plus de 30 ans dans son catalogue.

*** MERCREDI 22 MARS - 17h30-20h00***
L'association Les Trois Lumières donne carte blanche à la SFAV. Au programme :
- une présentation de la SFAV par sa Présidente Cécile Gouy-Gilbert
- une présentation des origines du film anthropologique par Jean-Claude Penrad (membre de la SFAV)
- projection de "Copains et Coquins. La bande à Jean Rouch au Niger", de Berit Madsen & Anne Mette Jørgensen (2007, 59'). Le film sera introduit par Alban Ferreira (programmateur aux Trois Lumières et membre de la SFAV)

=> Pour y assister : la séance se déroule à l'INHA, galerie Colbert, 1er étage, salle 133AVD. Entrée libre et gratuite


*** MARDI 28 MARS - 12h30-14h00***
Dans le cadre du Cinéma de midi à la BnF, la SFAV présente deux films autour du thème "Travaillés au corps".
Au programme :
- projection de "La Taranta" de Gian Franco Mingozzi (1962, 20')
- projection de "Call for Grace" de Laëtitia Merli (2000, 30'). En présence de la réalisatrice

=> Pour y assister : BnF, site François Mitterrand, Petit auditorium, quai François Mauriac, Paris 13e. Entrée libre et gratuite


*** VENDREDI 14 AVRIL - 18h00-20h00***
A l'invitation du festival Ethnografilm, la SFAV présentera 3 films de son catalogue.
- projection de "La voix des Tatuyos" de Louis Bidou et Norman Tahrat (2015, 52')
- projection de "Ocumicho sauvé par les diables" de Frédéric Choffat et Julie Gilbert (2002, 26')
- projection de "Call for Grace" de Laëtitia Merli (2000, 30')
En présence de Cécile Gouy-Gilbert et Louis Bidou.

=> Pour y assister : rendez-vous au Ciné 13, 1 avenue Junot, Paris 18e.
news
Octobre 2016

Une nouvelle année scolaire vient de démarrer.
La SFAV invite les enseignants à découvrir son catalogue riche de plus d'une centaine de films qui pourront accompagner les cours d'anthropologie, d'ethnologie ou de cinéma.

Nous proposons aux universités un abonnement annuel avantageux. Avec une adhésion de 300 €, les enseignants ont un accès libre aux films en format DVD.

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter par mail info@sfav.fr ou par téléphone au 07 83 65 34 44.
 
Octobre 2016

Pour sa XXe édition, les Rencontres du cinéma ethnographiques de Grenoble proposent d'explorer le thème "Déplacer le regard". Seront à l'honneur les "propositions
cinématographiques de tous genres déplaçant nos habitudes de spectateurs et notre rapport, parfois trop figé, au monde".

4 films du catalogue de la SFAV seront présentés :

BOATMAN de Gianfranco Rosi, Italie, 1993, 55’, n&b

GRASS A NATION BATTLE FOR LIFE de Merian Cooper, Ernest Schoedsack, Marguerite Harrison, USA, 1924, 62 '. ST cartons anglais, n&b

LE GENDARME CITRON de Gilles Dagneau, France, 2008, 52’

NETSILIK de Asen Balicki et Quentin Brown, USA, 1965, 36’, muet

Le festival se déroule à Grenoble du 14 au 20 novembre 2016.
Pour plus de renseignement, rendez-vous sur le site de l'événement https://ethnocine.msh-alpes.fr/fr/content/xxe-rencontres-ethnologie-et-cin%C3%A9ma
news
Mai 2016

AUTOUR DE VITTORIO DE SETA DOCUMENTAIRES ET FICTION

En partenariat avec la direction de l'Image et de l'Audiovisuel de l'EHESS, la Société Française d'Anthropologie Visuelle (SFAV) organise une séance où il sera question de "documentaire et fiction", avec les films de De Seta et le Stromboli de Roberto Rossellini qui se font écho.

Entre 1954 et 1959, Vittorio De Seta réalise dix documentaires sur la vie des paysans, des pêcheurs, des bergers et des mineurs en Sicile, en Sardaigne et dans les îles Éoliennes. À cette époque, après la Seconde Guerre mondiale, l'influence du néoréalisme ne cesse d’inspirer la création cinématographique italienne, au point de tisser entre le documentaire et la fiction des interactions fécondes. Ainsi, Roberto Rossellini, dans son film de fiction Stromboli, incorpore des scènes documentaires de l'âpre vie des populations de l'île du volcan. De Seta, en 1961, réalise lui aussi sur le mode fictionnel son premier long métrage, Banditi a Orgosolo, où il expose une réalité sarde qui bascule dans le passé.

Programme :

Présentation et modération par Jean-Claude Penrad (EHESS)

Discussion avec Vincent Sorrel, cinéaste (Le cinéaste est un athlète, conversations avec Vittorio De Seta) et enseignant-chercheur (Ardèche Images/Université de Lausanne)


Projections de plusieurs court-métrages documentaires et d'extraits de la première fiction de Vittorio De Seta :

I Dimenticati (1959, 20’)
Pasqua in Sicilia (1955, 11’)
Pastori a Orgosolo (1958, 11’)
Banditi a Orgosolo, (1961, 98’)
Contadini del mare (1955, 10’)

À partir de 18h00 : Projection de Stromboli de Roberto Rossellini (1950, 107')

Informations :
Mercredi 11 mai 2016 de 15h00 à 20h00
Amphithéâtre François Furet
EHESS - 105 bd Raspail, Paris 6e
Entrée libre
news
Avril 2016

Au programme d'une journée d'étude consacrée à la traduction de la pensée d'Antonio Gramsci, Marcello Massenzio analysera le problème de l’objectivité de l’ethnographe, en prenant pour exemple Ernesto De Martino et le film « La Taranta » (n°29 dans notre catalogue) dont il fut le conseiller scientifique.

La journée se déroule mardi 12 avril à l'EHESS (190 avenue de France, 75013 Paris) de 9h30 à 17h30
news
Janvier 2016

Nous sommes heureux de vous annoncer la création d'une page facebook pour la SFAV.

https://www.facebook.com/sfavisuelle/

N'hésitez pas à vous y abonner !
 
Janvier 2016

"Grass A Nation's Battle for Life" projeté au Musée de la Chasse et de la Nature lors d'une séance spéciale autour du thème des exploratrices. L'occasion de revenir sur la figure de Marguerite Harrison.

Informations : Mercredi 27 janvier à 19h30 au Musée de la Chasse et de la nature, 62 rue des archives, 75003 Paris

http://www.chassenature.org
news
Novembre 2015

34e Festival International Jean Rouch

Dans le cadre des séances spéciales consacrées à la naissance et (re)connaissance du cinéma ethnographique, deux films de la cinémathèque de la SFAV seront projetés : "Les Noces de Palo" de Knud Rasmussen et Friedrich Dalsheim (1933, Danemark), et "Pasqua in Sicilia" de Vittorio de Seta (1955, Italie).

Plus d'infos : http://comitedufilmethnographique.com
news
Juin 2015

Les Trente ans de la Société Française d'Anthropologie Visuelle

Le 21 Mai, la SFAV a célébré ses trente ans à l'EHESS, Bd Raspail.
De l'avis des participants, ce fut une soirée originale et réussie, certains ont même dit "magique". La projection en pellicule du film Grass, accompagnée par la musique créée et interprétée en live par Joan-Melchior Claret et Pascal Thorel a généré une atmosphère d'une intensité particulière dans la salle où s'étaient retrouvés entre 150 et 200 spectateurs.
A l'issue du film, la présence de Jean Pierre Digard, dont nous apprécions depuis longtemps la profonde connaissance de l'Iran et la capacité à en communiquer l'essentiel au public, a donné lieu à un débat intéressant, vivant et informel avec la salle.
Voilà ! Maintenant, la SFAV va continuer ses activités, développer de nouvelles initiatives avec un nouveau Bureau et une meilleure visibilité grâce à son insertion dans la base de données du site film-documentaire.fr Ceci toujours sans aucun soutien financier, ce qui est préoccupant car nous assurons un service permanent... que le bénévolat, aussi généreux soit-il, ne peut seul assumer...

A propos de la SFAV...
Grâce au produit de notre appel aux dons, nous avons pu publier un nouveau numéro de notre brochure "La SFAV en bref...2015" qui raconte la SFAV et décrit son catalogue. Elle peut être téléchargée en cliquant sur le lien « Brochure 2015 » ci-dessus. La brochure peut également vous être envoyée en édition papier par la Poste. Il suffit d'indiquer vos coordonnées sur le répondeur de la SFAV (07 83 65 34 44) ou sur info@sfav.fr.

Je voudrais juste ici pointer quelques aspects concernant l'activité de la SFAV pendant ces trente ans.
Mon projet était de faire connaitre en France les films documentaires d'anthropologie ou d'intérêt anthropologique d'origine étrangère et de participer ainsi au développement de l'anthropologie visuelle dans les universités françaises.

Bilan modeste mais positif
Pendant ces trente ans, nous avons numérisé tous nos films et en particulier, la soixantaine de films acquis en pellicule, et maintenant conservés à l'Institut Lumière à Lyon qui les a jugés rares et précieux. Les traductions des commentaires et dialogues que nous avons effectuées sont également numérisées grâce à la BnF.

Nos films ont été diffusés dans plus de deux cent institutions et associations dont vingt-cinq universités et établissements d'enseignement supérieur.

La Cinémathèque du Musée du Quai Branly comme celle de la BnF ont maintenant acquis un grand nombre de ces films étrangers pour les proposer en consultation. Leurs choix ont souvent été guidés par le contenu de notre cinémathèque.

Nous avons aussi la satisfaction d'avoir fait découvrir des cinéastes très renommés dans le monde entier mais qui, non francophones, restaient presque totalement inconnus dans notre pays. C'est le cas par exemple, de David MacDougall auquel nous avons rendu hommage à l'occasion de la célébration de nos vingt cinq ans à la BnF en 2010.

Nous avons acquis et mis à la disposition de l'enseignement plus de trente films réalisés par des étudiants venant des départements d'anthropologie visuelle des Universités de Manchester (R.U) et de Tromsoe (Norvège).

Nous avons commencé à acquérir des films réalisés pendant l'époque coloniale ou à son sujet. C'est une piste originale et fort intéressante. La recherche de ces films est longue et difficile. Il faudrait des moyens financiers pour acquérir les plus intéressants d'entre eux. Nous accepterons des films français dans cette filière.

Remerciements
Il reste à remercier ceux et celles qui nous ont aidé et/ou ont collaboré avec nous pendant ces trente ans.
Tout d'abord, notre Secrétaire Générale démissionnaire, Agnès Rotschi, qui a accompagné le travail de la SFAV par ses traductions de films et sa profonde connaissance du cinéma d'anthropologie tout au long de ces années.
Merci à la Direction de l'Image et de l'audiovisuel de l'EHESS de nous avoir accueillis à notre retour de Picardie et tout particulièrement, à Jean-Claude Penrad, qui a œuvré patiemment pour cet hébergement.
Merci à la BnF et à Alain Carou, qui a toujours marqué un grand intérêt à notre égard et nous a aidé selon ses possibilités.

Présent-Futur
La SFAV prend un nouveau départ. Cécile Gouy-Gilbert, venue de Grenoble et qui a œuvré dans le cinéma d'anthropologie depuis plus de vingt ans va prendre, semble t-il avec plaisir, les commandes de la SFAV, avec Jean Claude Penrad, Secrétaire Général, et Juliette Hourçourigaray, Trésorière, tandis que Marie Emilie Lorenzi, notre Déléguée générale, continuera à assurer notre travail quotidien... tant que la SFAV en aura les moyens !

* Si vous même, ou quelques ami(e)s , ayant des compétences et un certain intérêt au carrefour de l'anthropologie et du cinéma, souhaitiez participer à la vie de la SFAV, n'hésitez pas à vous faire connaitre... La porte est ouverte...

Colette Piault
Anthropologue et cinéaste
Directrice de recherche (hon.) au CNRS
Fondatrice et Présidente de la SFAV (1985-2015)
news
Pour célébrer le 30e anniversaire de la Société Française d’Anthropologie Visuelle, nous organisons en collaboration avec la Direction de l'image et de l'audiovisuel de l'EHESS un

CINÉ-CONCERT

autour du film "Grass: A Nation's Battle for Life" réalisé par Merian C. Cooper, Ernest B. Schoedsack (Iran, 1925, 65’, muet, N&B)

Projection à partir de la pellicule 16mm.

Accompagnement musical original interprété en direct par Joan Melchior Claret et Pascal Thorel.


Jeudi 21 mai, de 18h00 à 21h00
Amphithéâtre François Furet
105 bd Raspail (75006)

Entrée libre dans la limite des places disponibles


PROGRAMME

18h - A propos de la SFAV & du film "Grass" : Colette Piault, Présidente de la SFAV.

18h30 - Projection du film Grass - Accompagnement musical original de Joan-Melchior Claret et Pascal Thorel
suivie d'un dialogue avec les musiciens : "La mise en musique de l'image"

20h - Débat autour des Bakhtyâri avec Jean Pierre Digard, Directeur de recherches émérite au CNRS,
Auteur de : Une épopée tribale iranienne : les Bakhtyâri, des origines à nos jours, CNRS Editions (à paraître en septembre 2015).

Synopsis
Au début des années 1920, les trois réalisateurs suivent la transhumance mouvementée et spectaculaire des bergers nomades bakhtyâri à travers les monts Zagros. Tiré de ce périple, le film Grass met en scène le peuple bakhtyâri et sa lutte contre un environnement hostile. Entre film d’aventures et documentaire anthropologique, Grass témoigne aussi de la réflexion qui anima le cinéma hollywoodien des années 1920, une recherche cinématographique perceptible que l’on retrouve notamment dans la réalisation de King Kong par Cooper et Schoedsack quelques années plus tard.
news
Projection de LA TARANTA de Gianfranco Mingozzi (#29, 1962, 18') au musée du Quai Branly, dans le cadre de "L'ethnologie va vous surprendre", un weekend où l'ethnologie est mise à l'honneur.

A l'occasion de ce weekend du samedi 14 au dimanche 15 mars 2015, le musée du Quai Branly propose une sélection de films ethnographiques retraçant la diversité des sujets, les évolutions formelles et théoriques de 1950 à nos jours.

Projection de La TARANTA le samedi 14 mars à 14h15.

Toute la programmation des projections : http://www.quaibranly.fr

Au programme également : conférences, lectures, commentaires d'oeuvres et initiations aux enquêtes de terrain. L'accès est libre et gratuit.
news
La 33e édition du festival international du cinéma ethnographique Jean Rouch se tiendra du 4 au 29 novembre 2014.

Cette année, outre la compétition internationale, le festival propose deux Master Classes, une sélection de films autour de la Grèce et une carte blanche au groupe de recherche ACHAC.

Les détails du festival sont accessibles sur le site internet http://comitedufilmethnographique.com

et le programme (en pdf) en cliquant sur le lien suivant : http://comitedufilmethnographique.com
news
Comme chaque année à l'automne se tiennent les Rencontres autour du film ethnographique à Grenoble, organisées par Ethnologie et Cinéma. Pour sa XXVIIe édition, le festival poursuit son exploration du cinéma asiatique, l'année dernière les Rencontres s'étaient penchées exclusivement sur les films chinois.

Cette année la programmation offre un ensemble de films des pays de l'Est asiatique : Japon, Corée, Chine et Taïwan. Documentaires, docu-fictions, reportages, etc., les films sélectionnés adoptent tous une perspective anthropologique.

L'événement se déroule du 13 ou 18 octobre 2014 à Grenoble. Pour la programmation complète et les informations concernant les horaires et lieux de projections, rendez-vous sur le site :

https://ethnocine.msh-alpes.fr/



news
16 septembre 2014

Les vacances sont finies et la SFAV a repris son activité. N'hésitez pas à utiliser notre cinémathèque.

Nous vous recommandons particulièrement les films de Robert Gardner et nous pensons collaborer au mois du film documentaire avec "Images en bibliothèque".

Dès que l'année universitaire commencera, nous vous proposerons une projection-débat à l'EHESS.
 
La Trilogie papoue disponible en DVD.

Les trois remarquables films, « First Contact », « Joe Leahy's Neighbours » et « Black Harvest », réalisés par Bob Conolly et Robin Anderson chez, et avec les Ganigas, en Papouasie-Nouvelle Guinée entre 1982 et 1992, sont maintenant disponibles en un coffret DVD au prix de 30 €.

Toutes les informations sur le site www.lescollectionsparticulieres.com

news
PROJECTION-DÉBAT : ANTHROPOLOGUES SUR LE TERRAIN

Lundi 26 mai 2014 à l'EHESS de 18h à 21h

Cette séance propose de mettre en lumière les méthodes de terrain face à la diversité des cultures et/ou des situations, en présentant deux expériences : la première chez les Yanomami du Venezuela, et la seconde chez les Baruya de Papouasie-Nouvelle Guinée.

Deux films seront projetés :

"A Man called 'Bee'"
Réalisation : Timothy Asch (cinéaste) & Napoléon Chagnon (anthropologue), 1970-1975, chez les Yanomami (Venezuela) 40'

"To Find the Baruya Story"
Réalisation: Alison & Marek Jablonko (anthropologue & cinéaste) sur Maurice Godelier (Anthropologue), 1969-1982, chez les Baruya , (Papouasie Nouvelle Guinée), 61'

Ces deux films abordent une question peu traitée par le cinéma, celle de l’expérience de terrain, conduite pendant plusieurs années, de façon continue ou par intermittence. Napoléon Chagnon, américain du Nord, a travaillé comme « observateur participant » chez les Yanomami d’Amérique du Sud en étudiant les faits de langue et certaines structures sociales. Quand à Maurice Godelier, anthropologue français, issu d’une génération influencée un temps par les analyses marxistes, porte son regard sur les questions économiques telles qu’elles sont exprimées dans la société des Baruya de Papouasie. A travers ces deux expériences, différents modes de relation aux autres se dessinent…

Les projections seront suivies d'un débat animé par Colette Piault, Présidente de la SFAV, anthropologue et cinéaste, Directrice de recherche (hon.) au CNRS.

Informations :

Le lundi 26 mai, de 18h à 21h

EHESS - Amphithéâtre François Furet
105, boulevard Raspail 75006 Paris

Projection-débat organisée par la Direction de l'audiovisuel de l'EHESS et la Société française d'anthropologie visuelle (SFAV)

Entrée libre dans la limite des places disponibles
news
En parallèle à l’exposition « Indiens des plaines » qui se déroule du 8 avril au 20 juin 2014, le Musée du quai Branly propose un cycle de cinéma. Le Musée souhaite présenter une rétrospective du cinéma états-unien retraçant l’évolution de la représentation de l’indien. La programmation est proposée par Michel Ciment, critique et historien du cinéma.

Dans ce cadre, « The Silent Enemy » (« L’ennemi silencieux », réf. 63 dans notre catalogue) sera projeté dimanche 13 avril 2014 à 15h.

Ce film muet, réalisé par H.P. Carver a été tourné en 1928/1929. C’est une reconstitution sous forme de fiction de la manière dont vivaient les Indiens Ojibwa avant l'arrivée de l'homme blanc. Il s’agit moins d’un film à destination des Indiens eux-mêmes que du grand public américain à qui l'on souhaite présenter, avant qu'il ne soit trop tard, une certaine image de l'Indien.
Fort de la certitude que les Indiens allaient à tout jamais se fondre dans la société américaine, un certain nombre d'auteurs (cinéastes, écrivains) entamèrent un travail sur la mémoire, un travail presque muséal, en proposant une image idéalisée de l'Indien (le noble sauvage digne dans la défaite).

« The Silent Enemy » constitue une étape importante du processus de construction d'une figure de l'Indien, celle qui progressivement va s'installer et se substituer à toutes les autres connues. Dans les productions cinématographiques ultérieures, cette image alternera avec son double inversé, l'Indien cruel, l'une et l'autre de ces images participant au même projet de déréalisation de l' "Indianité " qui contribuera à rendre invisibles les Indiens contemporains.

« The Silent Enemy » est une véritable curiosité, un de ces films dont les historiens du cinéma ont assez peu parlé mais qui pourtant tient une place tout à fait singulière dans le corpus des films consacrés aux Indiens.

Pour des informations complémentaires sur le cycle de films programmé au Musée du quai Branly : http://www.quaibranly.fr
news
Dans le cadre du cycle de cinéma « Folles parades » Le MuCEM propose une projection du film « La Taranta » de Gianfranco Mingozzi (#29 dans notre catalogue).
Ce film de 1962 illustre les travaux menés par l’anthropologue Ernesto di Martino dans le sud de l’Italie. La séance est prévue le dimanche 6 avril à 17h.

Plus de renseignements sur le site du MuCEM http://www.mucem.org
news
Nous avons appris la mort de Robert Gardner (1925-2014), survenue le 21 juin dernier. Réalisateur de films, il a commencé son travail dans le champ de l’anthropologie visuelle au cours des années 1950. Il a notamment réalisé « Dead Birds » (1983), « Rivers of Sand » (1973), et « Forest of Bliss » (1986), ces trois films ont été acquis dans la cinémathèque de la Société Française d’Anthropologie Visuelle :

"Forest of Bliss" (90', 1985, réf. 91 dans notre catalogue)

"Dead Birds" (83', 1964, réf. 113),

" Rivers of Sand" (74', 1983).

Robert Gardner est le dernier représentant vivant de la génération de Jean Rouch tels John Marshall, Richard Leacock, Mario Ruspoli, etc. Jean Rouch les qualifiait de "filmmakers" pour signifier qu'ils étaient les artisans de leurs films et tenaient la camera eux mêmes. Robert Gardner est un cinéaste important et original qui a tourné certains de ses films sur des terrains ou des sujets familiers aux anthropologues mais il ne s'est jamais considéré comme un anthropologue.
news
La nouvelle filière des "films étudiants" :

Depuis plusieurs années déjà, la SFAV souhaite soutenir les universités qui forment les étudiants en anthropologie visuelle en mettant à leur disposition des films de qualité, réalisés par des étudiants à l'étranger.

Un document de présentation de cette nouvelle filière est disponible sur la page d'accueil du site.
 
Comme chaque année à l'automne le festival Rencontres autour du film ethnographique est organisé à Grenoble.

Pour sa XVIIe édition, du 15 au 20 octobre 2013, le festival a axé sa programmation autour du cinéma chinois.

Caméra subjective, distanciée, participante ou encore caméra témoin, comment des réalisateurs amateurs ou professionnels ont-ils représenté les réalités chinoises ?

Pour cette occasion, la SFAV a prêté le film THE OROQEN. Ce film fait partie d'une série de documentaires commandée par le gouvernement chinois dans les années 1950. Il s'agissait de constituer une vaste documentation sur les différentes ethnies minoritaires en Chine. Un groupe d’anthropologues et de linguistes ont pris en charge ce projet qui n’a jamais été mené à son terme. Quatorze films furent achevés, concernant principalement les ethnies situées aux frontières Nord-Est et Sud de la Chine.

Les Oroqen sont une tribu nomade de chasseurs et cueilleurs du Nord-Est de la Chine. Ils constituent une des plus petites minorités officiellement désignées sous le statut de "Minorité Nationale". Le film présente la vie quotidienne, la culture matérielle et la structure sociale de la société Oroqen. Il montre également les relations qu’entretiennent les Oroqen avec les commerçants Auda, les cérémonies de mariage et de funérailles et décrit les rituels chamanistiques.

Le film THE OROQEN sera projeté lors de la séance "Peuples de Chine" le mercredi 16 octobre, suivi d'une intervention de Marie-Claire Quiquemelle sinologue et membre du Centre de recherche civilisation chinoise (EPHE-CNRS).

Toutes les informations sur le festival sur site ethno & ciné :
http://ethnocine.msh-alpes.fr
news
Du 6 au 12 Mai 2013, à l'invitation conjointe des Services Culturels Français et de l'Université de Malte, Colette Piault a présenté à l'Université de Malte les films suivants issus de la Cinémathèque de la SFAV. La langue anglaise étant largement utilisée à Malte, les films de notre Fonds pouvaient être présentés sans problème de traduction.

"Retour au Brouck, 40 ans plus tard", 2010, film français avec sous-titres anglais de Colette Piault a été présenté au Département de Français, en présence de l'Ambassadeur de France, Monsieur Michel Vandepoorter.

Les deux autres films avaient été choisis par le Professeur Paul Sant Cassia en fonction du contenu de ses cours :

"Sivas Home of Poets ", Turquie, 1995, de Manafi Saïd &Werner T.Bauer
" The Unknown Bard", 1996, de Tanvir Mokammel

Ces deux films ont donné lieu à d'intéressants débats sur les religions: Islam, Bouddhisme, Hindouisme...
news
Le Musée du Quai Branly consacre le weekend du 29 et 30 Juin 2013 une présentation de l'ethnologie "L'ethnologie va vous surprendre".

Pour cette occasion, la SFAV a prêté deux de ses films :
"In the Land of the War Canoes" d'Edward S. Curtis

"Bathing Babies in three Cultures" de Margaret Mead et Gregory Bateson.


Plus d'information sur la programmation de l'événement sur le site du Quai Branly http://www.quaibranly.fr
news
La Direction de l'audiovisuel de l'EHESS en collaboration avec la Société Française d’Anthropologie Visuelle sont heureuses de vous inviter à la projection de "THE UNKNOWN BARD" de Mokammel TANVIR (1996 - 60’. V.O. bengali, sous-titres anglais).

La projection se tiendra le MERCREDI 22 MAI, de 18h00 à 21h00

à l' EHESS - Amphithéâtre François-Furet, 105, boulevard Raspail 75006 Paris
Entrée libre

La projection sera suivie d’un débat animé par :
Michel BOIVIN, Directeur de recherche, Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CNRS-EHESS)
Jean-Claude PENRAD, anthropologue, directeur de la Direction de l'audiovisuel de l'EHESS.

En espérant vous y voir nombreux.

http://actualites.ehess.fr
news
Nouvelle acquisition dans notre cinémathèque :

Le film "Senhora Aparecida" (1994, 55') de la cinéaste et anthropologue portugaise Catarina Alves Costa.

Au village de Senhora Aparecida, à quelque cinquante kilomètres de Porto, la préparation de la fête annuelle se déroule cette année dans une ambiance plus tendue qu'à l'ordinaire : le nouveau curé, frais émoulu du séminaire, prétend empêcher la procession traditionnelle des "ensevelis", qui ont fait vœu de se faire porter jusqu'à la chapelle dans un cercueil ouvert pour remercier la Vierge d'avoir exaucé leur prière. Superstition contre argumentation théologique, fidélité à la parole donnée prise à la lettre ou interprétée par l'esprit... Peu à peu, le conflit s'envenime, d'autant plus inévitable que l'identité du village et la fierté de ses habitants sont en jeu, car il est le seul au Portugal à avoir maintenu vivante une tradition jadis très répandue.
news
Nouvelle acquisition dans notre cinémathèque :

"Rook, Gezag en Rummikub" - "Tobacco, Truths and Rummikub" (2010, 93') un film réalisé par Steef Meyknecht.

Les premiers habitants du quartier de Schiedam à Nieuwland ont vu leur voisinage changer. Maintenant que la plupart d'entre eux ont plus de 80 ans, ils forment une minorité blanche. Après eux, les immigrés sont arrivés, pour qui Nieuwland est aussi devenu leur pays.
Pendant plus d'un an, en 2009 et 2010, Steef Meyknecht s’est immergé dans ce quartier déshérité pour en proposer un portrait sensible à travers quatre histoires : la classe de sixième de l'école primaire Islamique Ababil, le club de Rummikub de Riet, le bureau de tabac d'Uli et Ferry Lockhorst, un policier très engagé, donnant ainsi un visage humain aux questions sociales et politiques qui se posent.
news
Janvier 2013


Après une période un peu flottante pendant laquelle nous avons déménagé d'Amiens à Paris, la SFAV se reconstruit, intègre peu à peu de nouveaux films et dès maintenant se trouve à nouveau prête à répondre à vos demandes d'emprunts....

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus sur les films et/ou la SFAV. Votre nouveau contact est Marie-Emilie Lorenzi. Pour tous renseignements et demandes de location, vous pouvez la contacter avec l'adresse mail de la SFAV

info@sfav.fr

Nous avons décidé d'ouvrir deux nouvelles filières au sein de notre catalogue.
- La première sera consacrée aux films de la période coloniale peu connus et mal distribués. Pour ce faire, nous recherchons des films étrangers mais également des films français.
- La deuxième filière se tournera vers des films d'étudiants en anthropologie visuelle. Pourquoi cela ? Il nous semble important que les enseignants puissent faire connaître à leurs étudiants des films réussis réalisés dans un temps et avec des moyens limités. Nous procédons à une sélection rigoureuse pour alimenter cette section. Les films proviennent des Universités de Tromsö et de Manchester où un enseignement spécifique est offert avec succès aux étudiants d'anthropologie depuis plusieurs décennies.

Nous vous engageons vivement à prendre connaissance de ces films qui ne manqueront pas de vous apporter surprise et plaisir… dès qu'ils seront mis à votre disposition.
 
Octobre 2012

NOUVELLES COORDONNÉES DE LA SFAV

Société Française d'Anthropologie Visuelle
c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS
105 bd Raspail
75006 Paris
e-mail : info@sfav.fr
 
La SFAV a 25 ans….

Le Vendredi 21 mai 2010, en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), la Société Française d'Anthropologie Visuelle (SFAV) a fêté ses 25 ans, en rendant un hommage à David MacDougall, cinéaste documentariste de renommée mondiale mais insuffisamment connu en France, peut-être parce qu’il ne s'exprime pas en français.
Au cours de cette journée organisée à la BnF, il a pu présenter certains de ses films et exposer ses idées. Nous avons également invité Peter Ian Crawford, de nationalité danoise, Professeur à l'Université de Tromsoe, un des membres fondateurs de la Nordic Anthropological Film Association (NAFA).

L'ensemble de cette journée a été filmé par la Direction audiovisuelle de l'EHESS qui a intégré, dans le montage de ce document, des images captées par l'équipe audiovisuelle du petit Auditorium pour la BnF, et par Pierre Lamarque, pour la SFAV.

Ce fut une grande chance pour la SFAV de pouvoir bénéficier de ce lieu – la BnF et son petit Auditorium – pour cette célébration qui a rencontré son public. Plus d’une centaine de personnes, en effet, étaient présentes, dont quelques 80 sont restées tout au long de la journée, manifestant un réel intérêt pour les films, comme pour les débats.

Et beaucoup nous ont demandé de poursuivre cette initiative…

On trouvera sur le site de l'EHESS l'ensemble des discours de présentation. Nous ne reproduisons ici que celui de Colette Piault qui concerne directement la SFAV.


- Programme de la journée (ci-dessus)
- Films de la journée http://www.rap.prd.fr
- La journée en photos (ci-dessus) © J.C PENRAD
- Discours de présentation de Colette Piault (ci-dessus)
- Remenbering the event (David MacDougall) (ci-dessus)
news
Sortie du livre : “The Adventure of the Real” Jean Rouch and the Craft of Ethnographic Cinema.

by Paul Henley`

> University of Chicago Press, Chicago and London, 505 pages, 2009
> Dr. Paul Henley, 48 Western Road, OXFORD OX14LG, UK.
news
JACKSON POLLOCK ET LE CHAMANISME

À la Pinacothèque de Paris,
du 15 novembre 2008 au 15 février 2009
Une relecture inédite de l'œuvre de Jackson Pollock.

http://www.pinacotheque.com

(avec la collaboration de la SFAV)
news
VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE
Croiser les regards, partager les interrogations

COLLOQUE INTERNATIONAL JEAN ROUCH
14-20 Novembre 2009

http://www.comite-film-ethno.net
news
La SFAV aux ESSERTIVALES 2008:

Projections - 12 juillet
IN THE LAND OF THE WAR CANOES
&
Projections - 13 juillet à 15h00
CALL FOR GRACE

INFO: http://les.esserres.free.fr
news
Association "Sauvons la Recherche":


http://www.sauvonslarecherche.fr

contact@sauvonslarecherche.fr
 
La SFAV au Slounisiak:

Projections - 10 mai dès 22h30
INTREPID SHADOWS, Fiche film: http://www.sfav.fr
FOREST OF BLISS, Fiche film: http://www.sfav.fr

Projections - 11 mai à 15h00
BAOBAB PLAY, Fiche film: http://www.sfav.fr
NETSILIK ESKIMOS Fiche film: http://www.sfav.fr

INFO: http://les.esserres.free.fr
news
Association des Etudiants en Ethnologie d'Amiens
(AEEA)
Jusqu'au 15 mai, la cafétéria du restaurant universitaire du CROUS, St-Leu, accueille une EXPOSITION consacrée à la Baie de Somme.
Cette exposition retrace l'enquête de terrain entreprise en mars 2008 par des étudiants en anthropologie de la faculté SHS de l'université de Picardie Jules Verne.
 
À l’occasion de la mise en place d’un espace de visionnement de la cinémathèque de la SFAV à la bibliothèque Louis Aragon

La Société Française d’Anthropologie Visuelle et les bibliothèques d’Amiens métropole

vous invitent à une

RENCONTRE-PROJECTION
Découverte des films anthropologiques de la SFAV
Un tour du monde des hommes et de leurs cultures, un panorama des principales étapes du cinéma anthropologique mondial, à travers une sélection de ses films les plus illustres.

Intervention de Thierry ROCHE, Maître de conférences à l’UPJV

Vendredi 25 avril 2008 de 17h à 19h
Bibliothèque Louis Aragon / auditorium Charles Pinsard
Entrée libre et gratuite

http://www.bm-amiens.fr
03 22 97 10 00
news
Le Prix Fatumbi, pour un Premier Film d'Anthropologie.

La SFAV complète la mission qu'elle s'est fixée en finançant à partir de 2008 le Prix Fatumbi au Festival International Jean Rouch. Ce prix correspond à un objectif majeur, voire obsessionnel, de Jean Rouch : que les anthropologues, en particulier les jeunes, délaissent un temps leur stylo et s'emparent de la caméra pour rendre compte de leur expérience sur le terrain. Il ne s'est jamais lassé de nous encourager dans cette direction. La SFAV est donc particulièrement heureuse d'associer son nom à ce prix.

Info: http://www.comite-film-ethno.net
news

 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication