Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #11

Tapir Distribution

Rétablissement des alliances politiques chez les Yanomami par la distribution d'un tapir. Photo 1 Photo 2
Date de réalisation : 1975
Réalisateur : Chagnon Napoléon A. & Asch Timothy
 
Pays : Vénézuela
Durée du film : 15'
Langue : VO
Sous-titrage : anglais
 
Antropologue : Napoléon A. CHAGNON
 
Image : Couleur
 
Format de diffusion : Beta, VHS, DVD
Format original : 16mm

Résumé: Tapir Distribution fait partie d'un ensemble de plus de vingt films consacrés aux indiens Yanomami.

Les Yanomami vivent dans la forêt tropicale du sud du Vénézuela et du nord du Brésil. Ils pratiquent une économie de subsistance mixte : cueillette, chasse, jardinage. Environ 15 000 Yanomami vivent dans quelques 150 villages dispersés.

Ce film a été tourné à Mishimishimabowei-teri, gros village de 250 habitants, situé à la source de la rivière Mavaca, dans la partie la plus méridionale du Vénézuela. Ce village a été pour la première fois en contact avec un occidental en 1970, lors de la visite de l'anthropologue Napoléon CHAGNON, qui vivait depuis trois ans avec les Yanomami.

Tapir Distribution a été tourné les 4 et 5 mars 1971, quatre jours après qu'un combat à la hache ait éclaté dans le village. Une longue lutte de pouvoir entre deux hommes, pour le commandement du lignage, était à l'origine de ce combat.

Quelques jours après l'affrontement, afin de stabiliser sa position politique, le chef le plus éminent du village tua un tapir. La coutume exigeait qu'il l'offre normalement à son beau-père pour la distribution. Cette fois, pourtant, il ne lui offrit qu'une part de viande symbolique, donnant le reste de l'animal au lignage de ses beaux-frères qui constituaient un bloc politique important dans le village.

Tuer un animal sauvage de grande taille, puis en distribuer la viande lors d'un reeahumo, tel que le montre le film, est un événement important, source d'une grande animation dans un village yanomami. Non seulement de nombreux habitants du village obtiendront de la viande fraîche, mais la distribution en elle-même favorise le fonctionnement système de parenté qui assure la cohésion du village.

Biographie: K.M. Kensinger :

- Review of the film. American Anthropologist, Vol. 73, pp. 500-502, 1971.

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication