Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #10

Live with Herds (To)

Les Jie, peuple pastoral semi-nomade du Nord-Est de l'Ouganda, face aux contraintes historico-économiques contemporaines. Photo 1 Photo 2 Photo 3
Date de réalisation : 1972
Réalisateur : MacDougall David & Judith
 
Pays : Ouganda
Durée du film : 65'
Langue : VO
Sous-titrage : sous-titres anglais
 
Image : N & B
Son : son synchrone
 
Prix : Grand Prix, Festival du Film Ethnographique de Venise, "Venezia genti", 1972.
Format de diffusion : Beta, VHS, DVD
Format original : 16mm

Résumé: Groupe pastoral semi-nomade du Nord-Est de l'Ouganda, les Jie luttent pour conserver leur mode de vie traditionnel en dépit d'une politique gouvernementale adverse.

Après une période d'isolement relatif au temps du protectorat britannique, les Jie subissent actuellement des pressions croissantes pour substituer à leur culture traditionnelle et à leur économie de subsistance, une économie de marché, et participer à l'Etat-Nation moderne.

Le film examine ce grave problème à la lumière des valeurs du peuple Jie. La question posée n'est pas de savoir si le changement peut être évité, mais s'il est possible de mettre en oeuvre un mode de développement en utilisant les fondements de la vie des Jie, plutôt qu'en les détruisant.

Le film a été tourné pendant la saison sèche, au cours d'une année de famine, et il montre des Jie qui ont été séparés de leur troupeau.

La nécessité vitale pour les Jie de maintenir un équilibre entre troupeaux et population implique des migrations saisonnières entre des campements nomades et leur résidence de base. Ce mode de vie est en opposition avec la volonté du gouvernement de sédentariser les Jie pour des raisons administratives et fiscales.

Désormais obligés de vendre une partie de leur bétail pour s'acquitter de l'impôt, les Jie sont impliqués dans des transactions marchandes qui les mettent en position de faiblesse.

David et Judith MacDougall ont vécu avec eux pendant la réalisation de ce film, mettant en pratique la technique de la caméra participante qui exige que les cinéastes soient connus et assurés de la confiance des personnes filmées.
(Texte rédigé par James Woodburn pour le catalogue du Royal Anthropological Institute)

Biographie: Gulliver, P.H., American Anthropologist, Vol.75, pp.595-7,1973.

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication