Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #49

Karelian Wedding / Cérémonie de mariage en Karélie

Reconstitution d’une cérémonie de mariage en Karélie. Photo 1 Photo 2 Photo 3
Date de réalisation : 1920
Réalisateur : Sirelius U.T., Väinö Salminen, A.O. Väisänen, J.W.Mattila, artiste
 
Pays : Karélie-Finlande
Durée du film : 50’
Langue : VO
Sous-titrage : cartons en finnois et anglais
 
Antropologue : Recherche: U.T.Sirelius, Väinö Salminen, A.O. Väisänen
 
Production : Société Kalevala & Archives Finlandaises du Film
 
Image : N & B
 
Format de diffusion : VHS, DVD
Format original : 16mm

Résumé: Ce film classique dans les archives est assez proche du Nanook de Flaherty : basé sur la recherche et la reconstitution matérielle.

Le film fut tourné en 1920 et la première eut lieu à Helsinki en 1921. Le jour choisi pour cette première était symbolique, le 28 Février, jour de Kalevala en Finlande, car le film était produit par la Société Kalevala.

Le Kalevala est une épopée nationale finlandaise composée de collections de poésie populaire recueillie principalement en Karélie et qui fut publiée vers le milieu du XIX° siècle.

Après sa publication, la Karélie devint la terre promise pour toutes sortes de travailleurs culturels à la recherche de l’héritage culturel finlandais et d’une identité nationale. L’Allemagne, avec Heider, et le "Die blaue Blume der Romantik" constituaient de fortes influences pour un peuple encore en attente de son indépendance et à la recherche de son identité nationale.

En 1920, des artistes et des savants appartenant à la Société Kalevala vinrent avec l’idée de faire un film à partir du Kalevala dans les environs de la Karélie. L’idée dut être abandonnée par manque de fonds mais les discussions conduisirent à la décision de filmer des coutumes populaires en Karélie.

Le film "Karelian Wedding" fut le résultat d’une expédition de trois chercheurs : Sirélius, Salminen, Väisänen et d’un artiste comme cameraman, Mattila. Le tournage eut lieu au village de Kuikkaniemi, au nord du lac Ladoga en Karélie qui à cette époque était encore sur le côté finlandais de la frontière soviétique. La population locale fut utilisée pour jouer une cérémonie de mariage conformément à la connaissance qu’eux mêmes et les ethnographes en avaient. Une maison en rondins qui se composait seulement du plancher et de trois murs pour faciliter le tournage fut construite. Pour aider à l’éclairage, du coton de couleur claire fut posé sur le toit.
Un des principaux problèmes fut de trouver quelqu’un qui veuille bien jouer la mariée car cela était mal vu dans la perspective d’un vrai mariage ou pour trouver un mari. De fait, la jeune fille Lyyli Home qui finalement joua le rôle de la mariée dans ce documentaire reconstitué, jamais ne se maria dans la vie réelle.

Cependant l’équipe de cinéastes eut son film sur les coutumes anciennes du mariage en Karélie : demande, négociations de mariage, dot, contre dot venant de la mariée, le sauna et les adieux de la mariée, le cortège de mariage et l’arrivée dans la maison du marié.

Le film, probablement un des plus anciens d’Europe du Nord, était considéré comme ayant été détruit durant la 2° guerre mondiale. Mais en 1974, une copie fut retrouvée et restaurée par la direction du Musée de Finlande. C’est la seule documentation filmée, bien qu’elle soit jouée, des anciennes coutumes de mariage en Karélie.
(Texte basé sur un article écrit en anglais par Heimo Lappalainen pour "Cinéma du Réel" Paolo Chiozzi ed.Traduction française : Colette Piault)

A propos de la traduction en français des cartons :

Le film comporte des cartons en finnois traduits en anglais. C’est à partir de l’anglais que nous avons établi la traduction française. Cependant, comme de nombreux textes étaient empruntés au Kalevala, plutôt que de partir de la traduction anglaise, nous avons préféré retourner au texte du Kalevala lui même dont une traduction soigneuse a été publiée en français. C’est pourquoi le spectateur ne devra pas chercher dans les textes français une traduction littérale de l’anglais. Revenir au texte original du Kalevala permet de situer le film dans l’atmosphère et la poésie qui a dominé sa réalisation, ce parti-pris nous a paru enrichissant. (C.P.)

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication