Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #17

Djungguwan at Gurka'wuy

Les Yolngu du Nord-Est d'Arnhem (Australie), leur terre et leur religion.
Date de réalisation : 1990
Réalisateur : Dunlop Ian
 
Pays : Australie
Durée du film : 3h53' (en 5 parties)
 
Image : Couleur
 
Prix : Mention Spéciale, Festival dei Popoli, 1990. Mention Spéciale, Festival International du Film Ethnographique (RAI), 1990.
Format de diffusion : VHS, DVD
Format original : 16mm

Résumé: "En 1970, j'ai entrepris un projet de film à long terme pour Film Australia, travaillant en collaboration avec les Yolngu, population aborigène de Yirrkala. Yirrkala est située à l'extrémité Nord-Est de la Terre d'Arnhem, tout en haut du Territoire Nord. Etablie comme une base éloignée d'une Mission Méthodiste en 1935, Yirrkala devint une municipalité administrée par les Aborigènes en 1974.

L'isolement de Yirrkala par rapport au principal courant de l'Australie blanche vola en éclats à la fin des années 60 et au début des années 70 avec le développement de la mine de bauxite de Nabalco. Les Yolngu combattirent, sans succès, ce développement imposé sur leur terre à travers la Cour Suprême du Territoire Nord.

En 1974, les Yolngu, appartenant à différents clans, décidèrent de quitter Yirrkala et l'influence de plus en plus envahissante de la mine, pour se déplacer vers des lieux importants sur leurs propres terres claniques.

Une des personnes avec qui j'avais travaillé le plus étroitement à Yirrkala était Dundiwuy Wanambi. En 1976, Dundiwuy m'invita dans son village clanique, à Gurka'wuy, sur le Golfe de Carpentaria, à quelques cent cinquante kilomètres par la piste de Yirrkala. Dundiwuy voulait que je filme ce qu'il décrivait comme la "cérémonie d'inauguration" pour Gurka'wuy. Cela devait être la première cérémonie importante célébrée par les Marrakulu à Gurka'wuy depuis leur retour de Yirrkala ; de ce fait, cela devait être une ré-inauguration rituelle et spirituelle de Gurka'wuy en tant que patrie du clan Marrakulu.

La cérémonie qui eut lieu était un Djungguwan, un des plus importants rituels des Deux Soeurs Wawilak. Les Wawilak sont les principaux êtres ancestraux de la Terre d'Arnhem. Le Djungguwan à Gurka'wuy tint lieu de rituel d'ouverture de la terre. C'était une réaffirmation de la Loi des Wawilak, une institution dans cette Loi pour l'existence et une cérémonie de souvenir et de dernier adieu pour les morts. Sa célébration fut une adaptation à une situation contemporaine, une manifestation de foi dynamique et vivante.

La version finale de Djungguwan at Gurka'wuy existe seulement en vidéo, pas en film. Elle dure un peu moins de quatre heures et est divisée, pour plus de commodité, en cinq parties. A chaque partie correspond une cassette.

Djungguwan at Gurka'wuy peut, bien entendu, être vu comme un film conventionnel en une seule séance de projection ; cependant, il est conçu pour être utilisé d'une façon un peu différente. Dans le générique, je décris Djungguwan comme une "monographie filmée" parce que je veux encourager les gens à le penser ainsi et à l'utiliser comme une monographie écrite ; c'est-à-dire comme un document, à prendre sur l'étagère, à "lire", chapitre par chapitre, ou bien, dans ce cas précis, séquence par séquence, pour ensuite le relire et l'étudier sélectivement.
Pour les Yolngu, Dundiwuy espère que ce film apportera "l'histoire pour les nouvelles générations et les nouvelles générations".

Le narrateur du film est le cinéaste, Ian DUNLOP.

Ce texte est un extrait des explications données par Ian DUNLOP au début du livre qui accompagne le film (Djungguwan at Gurka'wuy, Script and Notes, Film Australia, 1990, 106 pages en anglais). (Traduction de Colette Piault).

Biographie: Compte-rendu et "Study Guides" :

Ian Dunlop : - Film Script and Notes, Film Australia, 106 pages (anglais), 1990.

Myers, Fred R. : - Film Review Djunggawan at Gurka'wuy", American Anthropologist, vol. 95, pp. 250-252, 1993.

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication