Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #90

Dead presumed missing ?

Problème des personnes disparues à Chypre à la suite du conflit entre chypriotes grecs et turcs et l'invasion turque de 1974. Photo 1 Photo 2
Date de réalisation : 2003
Réalisateur : Piault Colette & Sant Cassia Paul
 
Pays : Chypre
Durée du film : 40'
Langue : VO anglaise ou grèque
Sous-titrage : anglais
 
Distribution : http://www.lesfilmsduquotidien.fr
Antropologue : Paul Sant Cassia
 
Production : University of Durham & les Films du quotidien
Date de production : Post-Production: Musée National des Arts et Traditions Populaires Centre d'Ethnologie Française.
 
Image : Colette Piault
Montage : Colette Piault, Dominique Czarny
 
Sélection : RAI International Film Festival, Durham, GB, Juillet 2003 Marché documentaire de Salonique, Grèce, Mars 2004 International Ethnographic Film Festival, Moscou, Russie, Mai 2004 Astra Film Festival, Sibiu, Roumanie, Octobre 2004 Visual Culture Film Festival, Joensuu, Finlande, Octobre 2004
Format de diffusion : Beta, VHS, DVD
Format original : DV

Résumé: Ce film traite du problème des personnes disparues à Chypre. Entre 1963 et 1974, environ 2000 personnes disparurent à Chypre. D'abord, environ 500 chypriotes turcs disparurent en 1963-64, et en 1974 durant les hostilités entre les deux communautés. Puis, à la suite d'un coup d'état avorté en 1974, la Turquie envahit et occupa le Nord de l'île. Environ 200.000 grecs chypriotes, soit un tiers de la population, s'enfuirent de leurs villages et devinrent réfugiés dans le sud.


Pendant, l'invasion turque, environ 1 600 grecs chypriotes disparurent. Beaucoup moururent à la guerre mais leurs corps ne furent jamais retrouvés. D'autres, y compris des femmes et des enfants disparurent devant l'avance de l'armée turque. La Turquie refuse de fournir toute explication. Jusqu'à aujourd'hui, ce qu'il est advenu des grecs et turcs chypriotes disparus demeure un secret officiel...
Dans la confusion de 1974, certains, mais pas tous les disparus grecs chypriotes, furent enterrés en hâte du côté grec. Le retour des dépouilles des autres n'a pu se faire car ils se trouvent derrière les lignes turques...En dépit de nombreuses tentatives de solution, y compris la création d'un Comité de l'ONU, les deux parties conservent encore les os cachés non identifiés des disparus de la partie adverse.
Le film fut tourné en 2001 quand l'identification grâce à l'ADN changea le problème des disparus et lui donna une nouvelle urgence. En suivant les essais désespérés de deux femmes grecques chypriotes pour découvrir ce qui advint de leurs époux, le film explore la signification des rituels mortuaires et les statuts politiques différents des morts, chez les Chypriotes, grecs et turcs.

Biographie: Ce film est complémentaire diu livre, Bodies of evidence memory and the recovery of missing persons in Cyprus, Paul Sant Cassia, Berghahn Books.

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication