Société Français d'Anthropologie Visuelle

Fiche du film : #116

A Hospice in Amsterdam

Récit de la vie quotidienne dans une maison la « Veerhuis » à Amsterdam, un lieu de soins palliatifs. Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4
Date de réalisation : 2005
Réalisateur : Steef Meyknecht
 
Pays : Les Pays-Bas
Durée du film : 60'
Langue : Néerlandais
Sous-titrage : anglais
 
Distribution : Selfmade Films
Antropologue : Steef Meyknetch
 
Production : Selfmade Films
Date de production : 2005
 
Son : Carla van der Meijs
Montage : Jelle Redeker
 
Sélection : Dutch Television, Donderdag Documentaire, 21 April 2005 / 31 July 2005 September October 2005 Joensuu festival September October 2005 TIEFF. September October 2005, 25th Holland Film meeting, ‘Golden Calf’ competition March 2006, Tartu Ethnographic film festival June 2007, Manchester, RAI award winning
Format de diffusion : DVD
Format original : Vidéo
Extrait vidéo https://www.youtube.com/watch?v=FPUPsOoSUXY

Résumé: A Amsterdam, au bout de la rue Van Gogh, se trouve le "Veerhuis", une maison comme les autres, intégrée dans le quartier, où peuvent être accueillies en fin de vie des personnes qui le souhaitent. Seuls quatre personnes peuvent y résider en même temps.
Avec leur famille et leurs amis, les résidents peuvent créer leur propre environnement temporaire. Les soins médicaux, en particulier les soins palliatifs, sont assurés par le corps médical du district mais le fonctionnement de la vie quotidienne est pris en charge par des volontaires, femmes et hommes, qui, au nombre de quarante cinq environ, se relaient. Aucune appartenance religieuse ni idéologique n'est demandée aux volontaires. Un minimum de règles leur est proposé, la plus importante étant un respect constant des souhaits des résidents. Il règne dans cette maison une atmosphère calme, apaisée, dépourvue de tristesse probablement en raison de la spontanéité des volontaires.

Le film est un modèle d'observation participante qui nous introduit dans cet univers et nous permet, avec l'approbation des résidents, de les écouter et de suivre au plus près leur vie quotidienne. Le spectateur peut oublier qu'il s'agit d'un film et se trouve vraiment plongé dans la vie de la maison comme s'il s'y trouvait, ce qui est le propre d'un film d'observation bien maitrisé.

Steef Meyknecht est un cinéaste, cameraman très expérimenté, qui a la particularité d'être un anthropologue urbain. Avant le tournage de ce film durant quatre mois, il a travaillé pendant deux ans et demi comme volontaire dans cette maison.
Pour réaliser ce film, il lui est apparu indispensable de pratiquer l'observation participante et de développer une certaine proximité avec les résidents comme avec les volontaires.
Il est clair que les résidents ont participé avec plaisir au film laissant la caméra de Steef s'approcher au plus près.
Le sujet de ce film est sensible et demande beaucoup d'attention de la part du cinéaste et il semble que cette situation ne pouvait être mieux filmée qu'elle ne l'est dans ce film.

Retour au calalogue


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication