Société Français d'Anthropologie Visuelle

Dernières acquisitions :

Octobre 2016

Une nouvelle année scolaire vient de démarrer.
La SFAV invite les enseignants à découvrir son catalogue riche de plus d'une centaine de films qui pourront accompagner les cours d'anthropologie, d'ethnologie ou de cinéma.

Nous proposons aux universités un abonnement annuel avantageux. Avec une adhésion de 300 €, les enseignants ont un accès libre aux films en format DVD.

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter par mail info@sfav.fr ou par téléphone au 07 83 65 34 44.
 
Octobre 2016

Pour sa XXe édition, les Rencontres du cinéma ethnographiques de Grenoble proposent d'explorer le thème "Déplacer le regard". Seront à l'honneur les "propositions
cinématographiques de tous genres déplaçant nos habitudes de spectateurs et notre rapport, parfois trop figé, au monde".

4 films du catalogue de la SFAV seront présentés :

BOATMAN de Gianfranco Rosi, Italie, 1993, 55’, n&b

GRASS A NATION BATTLE FOR LIFE de Merian Cooper, Ernest Schoedsack, Marguerite Harrison, USA, 1924, 62 '. ST cartons anglais, n&b

LE GENDARME CITRON de Gilles Dagneau, France, 2008, 52’

NETSILIK de Asen Balicki et Quentin Brown, USA, 1965, 36’, muet

Le festival se déroule à Grenoble du 14 au 20 novembre 2016.
Pour plus de renseignement, rendez-vous sur le site de l'événement https://ethnocine.msh-alpes.fr/fr/content/xxe-rencontres-ethnologie-et-cin%C3%A9ma
news
Mai 2016

AUTOUR DE VITTORIO DE SETA DOCUMENTAIRES ET FICTION

En partenariat avec la direction de l'Image et de l'Audiovisuel de l'EHESS, la Société Française d'Anthropologie Visuelle (SFAV) organise une séance où il sera question de "documentaire et fiction", avec les films de De Seta et le Stromboli de Roberto Rossellini qui se font écho.

Entre 1954 et 1959, Vittorio De Seta réalise dix documentaires sur la vie des paysans, des pêcheurs, des bergers et des mineurs en Sicile, en Sardaigne et dans les îles Éoliennes. À cette époque, après la Seconde Guerre mondiale, l'influence du néoréalisme ne cesse d’inspirer la création cinématographique italienne, au point de tisser entre le documentaire et la fiction des interactions fécondes. Ainsi, Roberto Rossellini, dans son film de fiction Stromboli, incorpore des scènes documentaires de l'âpre vie des populations de l'île du volcan. De Seta, en 1961, réalise lui aussi sur le mode fictionnel son premier long métrage, Banditi a Orgosolo, où il expose une réalité sarde qui bascule dans le passé.

Programme :

Présentation et modération par Jean-Claude Penrad (EHESS)

Discussion avec Vincent Sorrel, cinéaste (Le cinéaste est un athlète, conversations avec Vittorio De Seta) et enseignant-chercheur (Ardèche Images/Université de Lausanne)


Projections de plusieurs court-métrages documentaires et d'extraits de la première fiction de Vittorio De Seta :

I Dimenticati (1959, 20’)
Pasqua in Sicilia (1955, 11’)
Pastori a Orgosolo (1958, 11’)
Banditi a Orgosolo, (1961, 98’)
Contadini del mare (1955, 10’)

À partir de 18h00 : Projection de Stromboli de Roberto Rossellini (1950, 107')

Informations :
Mercredi 11 mai 2016 de 15h00 à 20h00
Amphithéâtre François Furet
EHESS - 105 bd Raspail, Paris 6e
Entrée libre
news

Anciennes actualités


 
Société Française d'Anthropologie Visuelle - c/o Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS - 105 bd Raspail, 75006 Paris - E-mail: info@sfav.fr
Réalisation: Agence ici, agence de communication